Les dernières parutions sont en bas de page

 

Publications internet

 

Club des poètes forum des poètes

http://Franceweb.fr/poésie/cdp.htm le 20/11/2000

Sur le site de Gaston Otis poème en hommage à Gaston Miron

http://www.chez.com/sito/miron.htm

Poesirama

http://clea2.ambrenoire.com

Présentation par l’éditrice de mon recueil A l’aube d’un soir

Grande Bibliothèque Poétique

http://www.chez.com/damienbe/menu.htm

Deux poèmes déposés

 

Poètes contre la guerre

http://www.poetescontrelaguerre.com/poetes.html

un poème intitulé

"souvenirs de Bagdad"

 

Deux poèmes sur le site de Jean DIF

http://jean.dif.free.fr/Accueil.html

 

FRANCOPOLIS

sélection des auteurs du mois d'Avril 2004

 

 

 

Recueils publiés

Juin 2000 Le jeu de maux

Compte d’auteur aux éditions du Paradis

34 route de Bouconne 31700 CORNEBARRIEU

 

Juin 2001

A L’AUBE D’UN SOIR

Compte d’éditeur aux éditions Cléa

25 rue du docteur Laguesse 21000 Dijon

(Il n'y aura pas de réédition)

 

 

un texte paru sur L’Almanach 2003

des éditions Cléa

 

 

LA MER INDEFINIE

Compte d'éditeur

aux Editions le Manuscrit

(recueil de 47 textes, toujours édité)

 

Revues littéraires

(mes jouets favoris en ce moment )

 

 

FLORILEGE 106 en Mars 2002

Commentaire poétique d’ A l’AUBE D’UN SOIR P 85

 

FROISSART 98

édition 2001 quelques extraits à la page 16

 

INEDIT NOUVEAU 2003

trois poèmes inédits sur la revue mensuelle dirigée par Paul Van Mell Novembre 2003 n°176 .

 

Reflets de Lucioles n°4 et n°5

deux poèmes inédits

 

INEDIT NOUVEAU 2004

trois poèmes publiés Avril 2004 au numéro 181

 

 

Inédit nouveau 2004

un texte publié en septembre 2004 au numéro 184

 

 

Nouveaux Délits n°-6

revue de poésie vive et dérivés

éditée par Cathy Garcia

voir rubrique lien

 

 

POESIE PREMIERE

Revue N°30 à la page 86

(Novembre 2004 février 2005)

 

Rédaction et administration

Emmanuel Hiriart

1 avenue du Fronton

64220 Saint Jean Pied de Port

 

 

 

 

Sachez qu'il ne faut pas éditer pour éditer

(N'acceptez pas les comptes d'auteurs abusifs qui n'engraissent que des éditeurs

peu scrupuleux, qui de surcroît flattent votre ego. Dîtes vous qu'il n'est pas normal

de payer pour diffuser votre propre travail , malheureusement cette pratique devient

monnaie courante en poésie). On essaiera de vous faire croire que c'est la seule manière

de vous faire un nom. Commencez par les revues qui diffusent gratuitement et qui pour

la plupart d'entre elles font un travail de recherche: si votre style présente un intérêt littéraire,

elles vous remarqueront. Il existe également de nombreux prix organisés par des associations

poétiques: en règle général, le jury est composé de poètes influents.

 

 

Alors, sachez faire preuve de modestie et de persévérance .